Archives de Tag: Patriotisme

Le patriotisme selon le lanceur d’alerte Edward Snowden

« Le patriotisme, ce n’est pas aimer un gouvernement, mais aimer un pays, le patriotisme, c’est aimer son peuple ».

Edward Snowden, 5 mars 2015

« Quand Edward Snowden quitte les États-Unis en mai 2013, à 30 ans, après la perte d’un emploi qui lui assurait un mode de vie privilégié, il explique : « Je suis prêt à sacrifier tout cela parce que je ne peux, en mon âme et conscience, laisser le gouvernement américain détruire la vie privée, la liberté d’Internet et les libertés essentielles des gens du monde entier avec ce système énorme de surveillance qu’il est en train de bâtir secrètement » (…) [Ndlr : en mars 2015] Il déplore également l’impérialisme des États-Unis, qui base sa politique sur des mensonges, comme les fausses preuves sur les armes de destruction massive qui ont amené les États-Unis à déclencher la guerre d’Irak en 2003, et le fait que cette politique ne profite qu’à une élite dans le pays. »

Plus de détails sur la vie de Edward Snowden ici.

 

Tagué , ,

Le vent se lève … de Ken Loach

Le film a pour thème la guerre d’indépendance irlandaise (1919-1921) et la guerre civile qui la suivit (1922-1923). Le titre original, The Wind That Shakes the Barley (Le vent qui agite l’orge), fait référence à un poème de Robert Dwyer Joyce, un auteur irlandais du XXe siècle, qui évoque le soulèvement irlandais de 1798.

Le film raconte l’histoire d’un petit groupe d’activistes de l’Armée républicaine irlandaise et, en particulier de deux frères, Damien et Teddy O’Donovan qui sont d’abord unis contre l’occupant britannique et qui se déchirent ensuite. Le récit se déroule de 1920 aux années de la guerre civile irlandaise.

La bande-annonce s’appuie sur la chanson « Oró Sé do Bheatha ‘Bhaile », chanson traditionnelle irlandaise, qui a été connue comme chanson de rebelles irlandais au début du XXe siècle.

Lire la suite

Tagué , ,

Vive le Québec libre !

QuébecLibreLes patriotes Français sont le substrat de la Nation. Sans eux, point de mémoire, tout se fond, tout se délite sous les coups de boutoir des intérêts individuels et des lobbies.

Sans le patriotisme c’est la chienlit comme disait De Gaulle.

Nous déclamons notre amour des petites patries, des patries et des grandes patries.

Les petites patries, celles des villages et des « pays ». Celles où se cache la mémoire, au gré d’une église, d’un monument aux morts, d’un ancien-relais de poste, d’une terre où pousse la vigne et le blé.

Lire la suite

Tagué , ,

Quand la patrie parle au coeur des hommes : Oh ma patrie, si belle et perdue !

Créée en 1842 à Milan par Verdi, Nabucco raconte la révolte et la souffrance des Hébreux exilés à Babylone par Nabuchodonosor. Lors de sa création, les patriotes de Jeune-Italie ont immédiatement considéré un de ses chants, “Va Pensiero”, comme un hymne à la libération du territoire italien de ses oppresseurs autrichiens.

Le 12 mars 2011 Riccardo Muti dirige Nabucco au Teatro dell’Opera di Roma à l’occasion du 150e anniversaire de l’Unité italienne (17 mars 1861). La représentation est retransmise par la chaîne de télévision franco-allemande de service public Arte. Cette représentation du Va pensiero donne lieu à réactions de la salle, sur lesquelles réagit Riccardo Muti, qui exceptionnellement accorde un bis du chant, en demandant à l’assistance de se joindre au chœur.

Dans le Times de Londres, Riccardo Muti raconte l’ambiance: « Au tout début, il y a eu une grande ovation dans le public. Puis nous avons commencé l’opéra. Il se déroula très bien, mais lorsque nous en sommes arrivés au fameux chant Va Pensiero, j’ai immédiatement senti que l’atmosphère devenait tendue dans le public. Il y a des choses que vous ne pouvez pas décrire, mais que vous sentez. Auparavant, c’est le silence du public qui régnait. Mais au moment où les gens ont réalisé que le Va Pensiero allait démarrer, le silence s’est rempli d’une véritable ferveur. On pouvait sentir la réaction viscérale du public à la lamentation des esclaves qui chantent : « Oh ma patrie, si belle et perdue ! ».

Lire la suite

Tagué , ,