Archives de Tag: LIbertés Publiques

Français, ta liberté est directement menacée aujourd’hui

bigbrotherComme disait Coluche : « A Moscou, y’a un savant qui a inventé un appareil qu’on te rentre dans le cul avec un bras, et qui monte, qui monte, qui monte…Et hop après ça; il vient à l’intérieur de la bouche et il t’arrache les dents. Et oui ! Tu m’diras ça serait plus facile de passer par la bouche, mais personne veut l’ouvrir, même chez le dentiste. »

On en rirait … sauf qu’en France c’est pour pour … maintenant.

Octave Klaba, fondateur d’OVH déclare le 06 mai (ici) :

« Qu’en est-il pour les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) ?

En plus d’être un hébergeur, OVH est aussi un fournisseur d’accès. Les deux activités utilisent deux réseaux séparés et isolés. Pour notre activité de fournisseur d’accès, nous sommes effectivement soumis à l’ensemble de la loi. C’est-à-dire qu’en tant que FAI, on pourra nous demander d’installer des boîtes noires sur notre réseau de FAI. La loi va, en effet, permettre de capter l’ensemble des échanges que la population effectue via les téléphones mobiles et Internet vers l’extérieur : vers les hébergeurs, vers Google, vers Facebook, vers tout.« 

Qu’on arrête de nous prendre pour des billes et nous faire croire qu’il s’agit de traquer des terroristes. L’exécutif au pouvoir ainsi que tous les précédents n’ont jamais utilisé l’ensemble des moyens à leur disposition.

La vérité est que l’oligarchie au pouvoir veut mettre massivement le pays sous écoute. Sa véritable crainte, ce ne sont pas les islamistes, ce sont les patriotes.

Français, tes libertés publiques partent en miettes. Vas-tu continuer à accepter passivement et servilement des restrictions de liberté qui sont du domaine de l’inacceptable ? Mais bon sang, vas-tu un jour te réveiller ?

A la Ligue Francilienne, nous n’acceptons pas de pouvoir être mis sur écoute par l’exécutif sans l’accord d’un juge et considérons que Manuel Valls est un homme dangereux pour la démocratie.

Tagué , , ,

Repas du Réseau-Identités sur Paris pour la Défense des Libertés Publiques

Un repas avait lieu samedi soir entre différents cadres du mouvement et un certain nombre d’invités pour faire un premier bilan post-annulation de la manifestation du 14 Septembre.

Sachez M. le Préfet du Parti que vous trouverez toujours en face de vous des patriotes attachés à la Défense des Libertés Publiques, la liberté étant la chose la plus précieuse dans une démocratie.

Car nous sommes intimement convaincus d’être du bon côté, de ceux qui aiment et servent la France et que l’histoire vous condamnera vous et les vôtres comme elle a condamné toutes les dictatures, car les seuls mots qui reviennent de manière récurrente dans la bouche de votre régime sont les mots punir, contraindre, interdire.

Nous ne sommes pas prêt à vous abandonner notre liberté, comme ne l’étaient pas les résistants au communisme en Pologne ou en URSS.

Votre régime est dans la filiation historique des régimes soviétiques, tout en témoigne désormais. Nous avons vu votre régime à l’oeuvre lors des manifestations de la Manif Pour Tous et nous savons TOUS de quoi vous êtes capable. Nous vous avons vu comment condamner un jeune A PRIORI, dans un déni de justice dont vous vous faites des gorges chaudes. Nous avons vu comment le bras armé totalitariste des punks à chien veut nous priver de liberté d’expression.

Nous ne céderons pas !

Signés : Les Douteux.

Extraits de l’Archipel du Goulag d »Alexandre Soljenitsyne, qui résonne étrangement à nos oreilles :

« En août 1918, Vladimir Ilitch [Lénine]…dans un télégramme adressé à Eugénie Bosch, écrivait ce qui suit: « Enfermer les douteux [non pas les « coupables »…] dans un camp de concentration hors de la ville…faire régner une terreur massive et sans merci… » […] Voilà donc où …a été trouvé… ce terme de camps de concentration, l’un des termes majeurs du XXe siècle, promis à un si vaste avenir international!…Le mot lui-même s’était déjà employé pendant la Première Guerre mondiale, mais s’agissant de prisonniers de guerre, d’étrangers indésirables. Ici, pour la première fois, il est appliqué aux citoyens du pays lui-même. »

image

Table de Douteux. A enfermer !

Tagué , , , ,

La Hollandantur (variante de la Kommandantur) a interdit la Manif du 14 Septembre

Fou ne poufez pas manifester ! Nein ! Pas Autorisé par la Hollandantur !!!! Pas de manifestation pour la défense des libertés publiques !!! Neinnnn !!!!

Et oui, en Hollandie, c’est l’oligarchie et les antifas qui font la loi.

 

prefecture-1prefecture2

Monsieur le préfet de Paris est un homme très occupé et très autoritaire : il finira sans doute décoré par Manuel Valls, nouveau commissaire du peuple à la française.

Après avoir fait attendre des semaines entières les responsables de la manifestation du 14 septembre pour la défense des libertés publiques et la défense des prisonniers politiques, voilà que le couperet « républicain » est tombé :

interdiction pour menaces de troubles à l’ordre public. Interdiction car notre manifestation « est susceptible de déplaire aux militants antifascistes ».

Hé oui la France, donneuse de leçon démocratique à des régimes souverains comme celui de Bachar Al-Assad en Syrie , prive une partie de son peuple du droit fondamental de manifester.

Le gouvernement français, après avoir embastillé, réprimé, et même gazé son propre peuple lors des manifestations du début d’année, entend enfoncer toujours plus le clou d’une dictature digne d’une vieille république soviétique.

Néanmoins, nous prenons acte de cette décision inquisitrice, et, n’ayant pas dans nos gènes le sang des martyrs aux vues courtes mais celui des héros aux grands destins, nous ne braverons pas l’interdiction de manifester. Tout comme nous ne tomberons pas dans le piège du référé liberté de dernière minute.  Nous appelons donc l’ensemble des patriotes qui avaient prévu de se rendre à Paris samedi 14 septembre à ne pas faire le déplacement.

Pour le remboursement de vos frais de transports, n’hésitez pas à envoyer la facture à la préfecture de police de Paris, ou directement à Manuel Valls, au ministère de l’intérieur.

Pour conclure, ce gouvernement devrait faire attention : d’interdictions en dissolutions, d’emprisonnements en répression, à grands coups de matraquage médiatique, intellectuel et politique dignes l’URSS, il ne pourra bientôt plus contrôler un peuple en colère.

Car M le préfet de Paris. M Valls. Messieurs les gouvernants. Vous pouvez être surs que nous ne nous arrêterons pas là. La suite, très prochainement.

Quand les peuples cessent d’estimer, ils cessent d’obéir !

Tagué , ,