Nous ne nous rendrons jamais

Suite à la Blitzkrieg déclenchée le 10 mai 1940 en France, les Allemands progressent rapidement vers l’ouest et la Manche, qu’ils atteignent le 23 mai. Les forces franco-britanniques qui ont pénétré en Belgique et l’armée belge se retrouvent alors encerclées. Lord Gort, commandant le corps expéditionnaire britannique, ordonne le repli des troupes anglaises sur Dunkerque le 24 mai. 

La décision d’Hitler, craignant une contre-attaque française plus au sud, de faire faire demi-tour à l’armée allemande permit à l’Angleterre d’évacuer 224 000 hommes du 28 mai au 2 juin, puis 111 000 français les 2 et 3 juin. 

Malgré cela, les forces alliées ont perdu beaucoup d’hommes et de nombreux navires. Et la Grande-Bretagne reste la seule puissance à résister aux armées du Reich. Lors d’un discours à la BBC le 4 juin 1940, Churchill prononce ces mots pour redonner courage à son peuple :

Nous nous battrons en France. Nous nous battrons sur les mers et les océans. Nous nous battrons avec une confiance croissante et une force croissante dans les airs. Nous défendrons notre île, quel qu’en soit le prix. Nous nous battrons sur les plages. Nous nous battrons sur les terrains de débarquement. Nous nous battrons dans les champs, et dans les rues, nous nous battrons dans les montagnes. Nous ne nous rendrons jamais ! 

We shall fight in France. We shall fight on the seas and oceans. We shall fight with growing confidence and growing strength in the air. We shall defend our Island, whatever the cost may be. We shall fight on the beaches. We shall fight on the landing grounds. We shall fight in the fields, and in the streets, we shall fight in the hills. We shall never surrender!

Tagué , ,
%d blogueurs aiment cette page :