Le Bataclan vendredi soir

La réalité d’une jeunesse massacrée doit être regardée bien en face. Il ne s’agit pas de voyeurisme et il ne doit pas y avoir de fausse pudeur. 

Les discours creux doivent laisser place aux actes. 

Madame Taubira déclare : « J’ai appris la diffusion d’images de corps. J’appelle au respect de la dignité des personnes décédées, de leurs familles. »

Le respect de la dignité des victimes et des familles passe avant tout par votre démission, celle du Premier Ministre, ainsi que de votre gouvernement. Remettez votre démission Madame. C’est la seule chose à faire dans de telles circonstances.

 

Tagué
%d blogueurs aiment cette page :