Les Partisans


Le Chant des partisans de l’Amour, « По долинам и по взгорьям » (Par les monts et par les vallées), est une chanson russe de 1828 remise au goût du jour avec un nouveau texte de Guiliarovski en 1915 (« marche des fusiliers de Sibérie ») et populaire dans tous les camps lors de la guerre civile russe.

Le 27 juin 1919 le colonel Anton Tourkoul demanda au compositeur Dmitri Pokrass un nouveau texte comme hymne régimentaire. Le 29 juin retentit pour la première fois le chant du régiment de Drozdovski.

En marche depuis la Roumanie
Vint le glorieux régiment Drozdovski,
Au secours du peuple
Accomplir sa lourde tâche.
Malgré les nuits blanches
Et les épreuves endurées,
La longue route n’effraie pas
Les héros endurcis.
Le général Drozdovski hardiment
S’avança avec son régiment,
Tel un héros, sûr
De sauver la patrie !
Il voyait la Sainte Russie
Succomber sous le joug
Et comme cire de bougie
Dépérir de jour en jour.
Il en était sûr : le temps viendra
Et le peuple se ressaisira,
Rejettera le joug barbare
Et avec nous au combat ira !
Les Drozdovstsi s’avançaient d’un pas ferme,
L’ennemi assailli s’enfuit.
Sous le drapeau tricolore de la Russie,
Le régiment flirtait avec la gloire.
Et même si nous rentrions grisonnant
D’un labeur sanglant,
Que sur toi se lève, Russie,
Un soleil nouveau, enfin !

Refrain :

De ces jours, la gloire ne s’éteindra pas.
À jamais, elle retentira.
Officiers aux avants postes,
À l’assaut des villes !
Officiers aux avants postes,
À l’assaut des villes !

Tagué , ,
%d blogueurs aiment cette page :