Guerre d’Algérie 1954-62, Guerre de France 2015-?

Hervé Cornara est mort décapité, vidé de son sang tel un mouton. A-t-il souffert ? Personne ne le sait.

Hervé Cornara aurait pu s’appeler Pierre, Paul, Jacques.

Hervé Cornara était à son travail. Il pensait probablement à ses soucis, planifiait peut-être ses congés d’été, il avait probablement un rendez-vous professionnel dans l’après-midi.

Hervé Cornara était un français comme les autres, un homme avec ses qualités et ses défauts, comme tout un chacun. Vous qui me lisez, vous n’êtes pas différent de lui. Ne pensez pas que ce sort est réservé à une catégorie désignée de personnes par le destin. Demain ce sera peut-être vous, votre conjoint, un de vos enfants ou un cousin éloigné.

Dans une guerre civile, la montée en puissance de la violence est progressive jusqu’à un paroxysme.

La télévision publique de Norvège a rapporté récemment que des islamistes projetaient d’entrer dans une maison choisie au hasard, d’en décapiter les occupants, de filmer la scène et de poster la vidéo sur Internet. C’est peut-être un mode opératoire qui sera utilisé dans le prochain crime des islamistes en France ? Qui sait ?

Après Charlie et Hervé Cornara, pourquoi la série s’arrêterait-il puisque une 5ème colonne vit paisiblement dans nos murs et que le pouvoir n’agit pas ? Le pouvoir tergiverse parceque le pouvoir compose avec des intérêts à court terme. Nous avons des hommes politiques, mais nous n’avons pas d’Hommes d’Etat.

Dans la guerre civile, la mort frappe au hasard et endeuille les familles.

Hervé Cornara est mort comme on meurt dans une guerre civile. Quelqu’un se saisit de vous, de votre destin, décide que vous devez mourir parceque vous représentez pour lui un ennemi que vous n’imaginez pas être, alors que vous ne désirez que vivre. Encore un jour, encore une heure, encore une minute. Respirer, voir, sentir, penser.

Pour le pouvoir, quelle est l’interprétation donnée à tout cela ? Des évènements ? Pour ne pas mettre les justes mots sur la réalité ? Comme les évènements d’Algérie ? François Fillon parle clairement de guerre civile (ici). Les faits divers quotidiens sont toujours plus nombreux à confirmer les mots de François Fillon.

Si nous avions un seul conseil réellement utile à vous donner : pensez à l’avenir en France à cinq, dix ou vingt ans. Et même pourrait-on dire à l’avenir en Europe. Visualisez la situation à venir. Projetez-vous dans le futur. Agissez pour votre propre sécurité tant que la situation vous le permet. N’attendez pas de vous trouver acculer et sans marges de manoeuvre.

Pensez à la guerre d’Algérie, aux massacres d’El-Halia, de Palestro, de Dar Baroud, à la bombe du Milk-Bar d’Alger, à la famille Heffner de El-Hadjar. Et tant d’autres tous morts dans de terribles conditions.

Aucun d’entre nous n’a le pouvoir d’agir sur la mécanique infernale qui a été mis en place en France et en Europe par les traîtres depuis les années 70.

L’avenir sera malheureusement cruel.

Alors surtout … pensez d’abord à mettre vos familles en sécurité. Pensez à votre avenir.

Tagué , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :