Marine Le Pen a mangé une pilule de Padamalgam 5mg

Les médias seront contents, le Front National se normalise. Bientôt, il ressemblera comme deux gouttes d’eau à l’UMP. Notre prédiction se confirme donc. Le système aura digéré le FN, tandis que les français penseront alors voter pour le renouveau. Une vaste farce.

Le chevènementiste Floriant Philippot fait du  bon boulot. D’ailleurs, malgré ses déclarations ici, Florian patiente simplement pour changer le nom du parti, le temps que les adhérents du FN digère la boulette « éjection de Jean-Marie ». Le projet de changement de nom du parti, c’est dans les cartons de Florian depuis plusieurs années (il en parlait déjà dans certains repas de certaines fédérations …). On se demande d’ailleurs qui dirige le FN aujourd’hui. Si j’étais Marine Le Pen, je m’inquièterais de la prise de contrôle de l’appareil politique du FN par Florian Philippot qui place ses sbires un peu partout. Comme disent les proverbes « qui vole un oeuf vole un boeuf » et « l’appétit vient en mangeant », pourquoi Florian s’arrêterait-il en si bon chemin ? Après avoir viré le père, virons la fille et l’affaire est à nous. Quand on trahit, c’est pour la vie.

Aujourd’hui, Marine Le Pen, non mécontente d’avoir viré son père comme un malpropre et tous ceux qui ont été fidèles au FN pendant des années (Bruno Gollnisch, Alexandre Simonnot , Marie-Christine Arnautu pour ne citer qu’eux), Marine Le Pen fait des vocalises au Caire après avoir mangé une pilule de Padamalgam 5mg (ici).

Sur le site de l’express (ici), on lit : « Durant la rencontre avec le cheikh, Marine Le Pen aurait « reconnu qu’il ne fallait pas faire l’amalgame entre l’islam et les actes de violences commis par ceux qui s’en réclament », selon Al-Azhar. Tout comme elle aurait reconnu « le droit des musulmans français à pratiquer leur foi et à l’exprimer en toute liberté ».  »

Dans sa course au pouvoir, Marine Le Pen lâche la proie pour l’ombre. Et Marine Le Pen a bien tord de se priver de collaborateurs fidèles, qui ne se vendent pas pour un quignon de pain.

Ceci dit, fondamentalement, à la Ligue Francilienne, ce qui nous intéresse, ce n’est pas la combinazione dans un système politique plein de vermines, ou le devenir du Front National, ou le devenir de Marine Le Pen ou encore celui de Florian Philippot. Nous nous en foutons royalement. Ce serait regarder les choses par le petit bout de la lorgnette. Tout cela n’est rien. La vie et le destin de ces gens n’est rien. Dans moins de 50 ans, tous ces acteurs seront morts et enterrés, ils mangeront les pissenlits par la racine, comme tous les êtres humains qui nous ont précédé. Mais dans 50 ans, la France sera toujours là.

Ce qui nous intéresse à la Ligue Francilienne, c’est le devenir de notre pays, de nos gens, de notre civilisation, c’est transmettre 2000 ans d’histoire pour 1000 ans encore.

Dans une période critique pour le devenir de notre pays et de notre civilisation, tout citoyen Français qui s’inscrit dans un parcours personnel égoïste portant préjudice à la France doit être systématiquement broyé par les mouvements patriotiques et identitaires.

Tagué ,
%d blogueurs aiment cette page :