Le Shérif de Nottingham cible la mouvance identitaire

Le Shérif de Nottingham, celui qui sert le Prince Jean à l’Elysée, a décidé de cibler la mouvance identitaire.

Le Shérif de Nottingham veut sécuriser le pouvoir de l’Oligarchie, c’est probablement plus important que protéger les français des djihadistes. Alors restons-en avec ce triste sire, sur la chanson de Robin des bois :

Quand on parlera de ce Prince Jean
Qui fut un temps le roi
Chacun dira de ce gredin :
Quel triste souverain !
Tandis que le bon Roi Richard
Se bat chez les barbares
Nous sommes saignés à blanc
Pour ce bon à rien de Jean
Plus bête qu’une oie
Sans foi ni loi
Au-dessous du pire
On l’appellera
Messire le roi de mauvais aloi
Maudit soit le roi de mauvais aloi
Dessus le trône
Bien trop grand pour lui
Ce nain est mal assis
Il voudrait être un souverain
Mais il n’est qu’un pantin !
On le voit souvent grincer des dents
Pour peu qu’on le courrouce
Alors il appelle sa mère
Il suce son pouce bêtement
Voyez, le voilà qui boude
Il veut qu’on l’appelle Jean le Preux
Mais il ne sera que Jean l’Affreux
Messire le roi de mauvais aloi
Je trouve plaisant cet endroit, ouais
Cependant qu’il prend tout notre argent
Tandis qu’il nous friponne
On voit au front de ce larron vaciller sa couronne
Mais tant qu’il y aura de braves gars dans la bande à Robin
Ils reprendront à ce fripon
De quoi manger du pain
Sans qu’il s’en avise, l’adroit Robin
Lui subtilise sa chemise
Sans foi ni loi
Le roi de mauvais aloi
Cafard vicieux, pernicieux
Plus méchant que Satan
Papelard, fripouillard
Et coquin en tout point
Vile charogne
Sans vergogne
Messire le roi de mauvais aloi

Tagué , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :