Des volontaires occidentaux rejoignent les mouvements d’auto-défense chrétiens en Irak et en Syrie

Des volontaires anglais, américains, britanniques – civils ou ex-militaires – rejoignent actuellement les rangs des mouvements d’auto-défense chrétiens qui combattent l’Etat Islamique, que ce soit en Syrie ou en Irak, et ceci en réponse à l’abandon des chrétiens d’orient par les oligarchies au pouvoir en occident.

Il semblerait que des volontaire français soient sur le départ (article ici).

En Syrie, le Syriac Military Council, fondé par Johan Cosar, son commandant. Les combattants du Syriac Military Council ont repris aux djihadistes de l’Etat Islamique une partie de la région de Khabour. Il y a quelques jours, le Syriac Military Council enterrait trois de ses combattants (vidéo ici).

En Irak, Dwekh Nawsha (prononcez douek naousha, vieille expression araméenne qui signifie « futurs martyrs » ou « ceux qui vont se sacrifier ») est le nom pris par une mouvement d’auto-défense chrétien assyrien mis sur pied pour défendre les villages chrétiens de la Plaine de Ninive ou pour contribuer à reprendre ceux qui sont tombés aux mains de l’État Islamique, comme ce fut le cas le 17 août dernier : des miliciens de Dwekh Nawsha ont épaulé les Peshmergas pour reprendre les villages de Telesqof et Batnaya. Cette milice, qui compte une centaine de combattants, a été officiellement créée le 11 août après la tragédie de l’exode des Assyriens de la Plaine de Ninive. « Nous sommes petits en nombre mais grand dans la foi et dans la doctrine de nos militants » a déclaré le lieutenant-colonel Youssef Odisho, ancien officier de l’armée irakienne, chargé de l’entraînement de cette milice et des quelque 2 000 volontaires qui s’y sont inscrits. Le Dwekh Nawsha a noué des contacts avec les Forces Libanaises de Samir Geagea. Plus d’info ici.

La Ligue Francilienne est actuellement en contact avec certains volontaires américains et anglais de Dwekh Nawsha afin d’évaluer avec eux l’aide logistique nécessaire pour assurer un support aux populations chrétiennes locales qui ont été durement frappés par l’Etat Islamique.

Tagué , ,
%d blogueurs aiment cette page :