Le terrorisme de proximité

Et oui braves gens, un nouveau concept est né pour masquer la réalité.

Le terrorisme de proximité.

Jouè-les-Tours (3 policiers blessés). Dijon (11 blessés). Nantes (13 blessés). Du terrorisme de proximité.

C’est fou la capacité des médias, des journalistes et de l’Oligarchie pour imaginer des nouveaux concepts gluants qui permettent d’évacuer la réalité.

Nous on appelle cela plutôt la 5ème colonne ou l’ennemi de l’intérieur. La communauté de ceux à qui la France a tendu la main, qu’elle a nourri et qui aujourd’hui veulent l’égorger.

Certains (à gauche bien entendu) veulent minimiser et disent : il ne s’agit pas de terroristes, mais de déséquilibrés. La cause est entendue, le terroriste lui est un individu équilibré en pleine possession de ses facultés intellectuelles.

Ou bien encore ils nous disent : des voitures ont fait des courses folles. Des véhicules mal maîtrisés en somme. Un défaut de conduite.

Le premier ministre Manuel Valls a dit sa « préoccupation » devant « la succession de drames » comme celui de Nantes et appelé au « sang-froid ». Un peu plus tôt dans la journée, le même premier ministre avait pourtant déclaré que « jamais nous n’avons connu un aussi grand danger en matière de terrorisme » en France.

On a envie de dire : à qui la faute si ce n’est à l’armée de collabo de l’Oligarchie au pouvoir.

Hollande : l’immigration est une chance pour la France.

Sarkozy : l’immigration est une chance pour la France.

Tagué
%d blogueurs aiment cette page :