Réussite du Congrès européen organisé par le GUD

congresGud

Environ 600 personnes se sont retrouvées à Nanterre samedi 22 novembre pour le Congrès européen organisé par le GUD

 

Synthèse du GUD du 23 novembre :

Ce samedi 22 novembre à Nanterre, à l’initiative du GUD s’est tenu le premier Congrès Européen qui avait pour thème « le réveil des nations ».

Avant de rentrer dans le vif du sujet, nous tenons à rappeler que pour nous gudards, tenir ce congrès à Nanterre était important. Nous gardons en mémoire ce jour de décembre 1980, où nos ainés venus tracter sur le campus de la fac de Nanterre Droit, ont été accueillis par des opposants armés. Aujourd’hui, il est amusant de constater que nos opposants politiques de tout poils sont uniquement capables de taper… un numéro de téléphone ! Pour prévenir le propriétaire de la salle de notre prétendue dangerosité, les chiens de garde du système ont aboyé… à l’autre bout du fil !

Salutations aussi à nos fans du petit journal de canal + , venus nous saluer pour l’occasion. Laissons là, toutes ces tentacules d’une pieuvre systémique, qui ne représente plus qu’elle, car nous sommes l’avenir, les jalons d’un ordre nouveau, demain nous appartient.
Le succès fût au rendez-vous, puisque plus de 600 personnes venant de l’Europe entière ont assisté à ce congrès, dont il faut souligner le caractère inédit. En effet, c’est la première fois qu’au d’Aube Dorée prenait publiquement la parole en France.
Les portes se sont ouvertes à 14h, laissant rentrer un flot continu de personnes qui ont pu notamment flâner sur les nombreux stands présents avant le début des interventions. Les participants ont pu aussi tisser des liens, échanger entre militants et les différentes formations politiques présentes.
Les allocutions de représentants de différents mouvements français et européens se sont succédées. Le mouvement belge Nation, les Italiens de Casapound, les Espagnols de la Liga Joven et du MSR, les Grecs d’Aube Dorée, les Chypriotes d’Elam et nos compatriotes de Synthèse Nationale et du Mouvement d’Action Sociale ont pu faire un point sur la situation dans leur pays respectif, notamment en matière de répression, de militantisme, avant de nous expliquer leur doctrine politique.
La soirée s’est poursuivi par un concert. Les Français de Baignade Interdite ouvrirent le bal, avant de laisser la scène aux italiens de Blind Justice. Enfin, l’excellent groupe de punk romain Bronson a clôturé cette journée d’une prestation mémorable qui a électrifié le public.
Le GUD tient à remercier l’ensemble des participants venus de France et d’Europe, qui ont contribué à faire de cette journée un succès. Nous remercions de plus nos camarades du Mouvement d’Action Sociale et tous ceux nous ayant apporté une aide précieuse tout au long de la journée.
Pour conclure cette journée est une victoire politique de l’Europe réelle.
Bien loin de l’Europe des taux d’intérêts de Merkel et Juncker. Bien loin de l’Europe des flux migratoires imposés par l’esclavagiste Viviane Reding.
C’ est la démonstration que vit encore une Europe fière, rebelle et enracinée.
L’Europe des nations. Notre Europe !
Pour la jeunesse, qui depuis toujours est l’étincelle qui embrase le feu de la révolte, aujourd’hui comme hier pour que demain nous appartienne : Europe, Jeunesse, Révolution !

GROUPE UNION DEFENSE.

La cerise sur le gâteau, les pleurnicheries des journalistes du Petit Journal de Canal + ici qui disent avoir été menacés. Quand on a des têtes à claques de journalistes, c’est normal de se prendre des claques.

Tagué ,
%d blogueurs aiment cette page :