Crimes de guerre en Italie : les marocchinate

Verbe italien « marocchinare » : violentare una donna. C’est à dire violer une femme.

« Marocchinate » (littéralement : femmes violées par des Marocains) est le terme employé pour parler des viols en masse réalisés par les goumiers du corps expéditionnaire français en Italie, composé de 110 000 hommes.

Ce « phénomène » débuta en juillet 1943 en Sicile, traversa la région de Rome (le Latium) et la Toscane pour s’achever avec la mutation du CEF en Provence, en octobre 1944.

Butin de guerre, de Marina Liuzzi, un documentaire sur les crimes de guerre des goumiers, marocains, algériens, tunisiens et sénégalais sur les femmes, enfants et hommes italiens.

tributo a maria e alle altre

Aux femmes des monts Aurunici, Ausoni et Lepini victimes du corps expéditionnaire français

 

 

 

Tagué , ,
%d blogueurs aiment cette page :