M. Hollande, n’entendez vous donc pas la colère qui gronde

IMG_1676.PNG

Une fois encore, nous avions raison ! Nous n’avons cessé de dénoncer le risque mortel vis-à-vis des droits de l’enfant que faisait courir le mariage homosexuel. Mme Taubira, M. Hollande nous assuraient que jamais ni la PMA ni la GPA ne pourrait découler de ce mariage. Patatras ! La Cour de Cassation vient d’émettre un avis favorable à l’adoption des enfants nés par PMA à l’étranger pour un couple d’homosexuelles. Au nom de l’égalitarisme, l’avis favorable pour la GPA pour les couples homosexuels masculins ne saurait tarder.
De plus, M. Hollande a nommé comme ministre de l’éducation nationale, Mme Belkacem qui est une partisane acharnée de la théorie du genre à l’école.
La colère gronde dans le peuple de France et nous attendons que les politiques prennent parti fermement contre la loi Taubira et la théorie du genre ; qu’ils sachent bien que c’est un point que nous surveillerons particulièrement lors des prochaines échéances électorales.
Alors qu’un de nos compatriotes vient de se faire abominablement assassiné par des musulmans fanatiques dont vous avez soutenu l’implantation en Syrie et en l’Irak contre des régimes laïques qui les combattaient, alors que des milliers de jeunes issus quasiment tous de l’immigration partent soutenir cette horrible Etat Islamique et sont susceptibles de revenir en France pour provoquer des attentats, vous affirmez que notre pays est prêt à résister et a mis tous les moyens pour empêcher de tels événements.
Et que se passe-t-il ? Trois jeunes fanatiques sont revenus de Syrie et ont pu pénétrer sur le territoire français sans être ni contrôlés ni inquiétés !
Nous ne vous faisons absolument pas confiance pour tenir votre rôle de défenseur de la Nation, d’autant plus que vous refusez de frapper en Syrie les bases arrières de l’État Islamique au nom d’un aveuglement idéologique complètement hors de propos concernant Bachar El Assad.
La colère gronde dans le peuple de France pour toutes ces raisons et nous vous demandons de lui redonner la parole : dissolution, démission, choisissez la solution que vous voulez mais redonnez nous la parole !
Nous vous le redirons en masse le 5 octobre à Paris !
Philippe Gibelin, président de NCI

Tagué , ,
%d blogueurs aiment cette page :