Grand succès pour l’Université d’été de Convergence

Grand succès pour “l’Université d’Eté de Convergence”.
    Pari tenu : prés de 120 cadres et militants auront été présents  sur l’ensemble de cette “Université d’Eté de Convergence” co-organisée par le Réseau Identités au château de Lignières dans le Berry, avec des provenances couvrant l’ensemble du pays: Provence, Limousin, Paris, Champagne, Lot, Orléanais, Châteauroux, Bourges, Coeur de France, Tours, Languedoc, Auvergne, Finistère, Normandie, Marseille  etc… Autour de valeurs communes, les militants identitaires, royalistes et patriotes ont pu, en quatre journées bien remplies, discuter, débattre, se former sur des thématiques variées allant de la remigration à la réforme régionale en passant par la réinformation ou encore les stratégies à adopter face au nouveau contexte électoral.
    A cela il convient d’ajouter le parfait déroulement des ateliers de formation sur des sujets plus concrets tels que l’utilisation des réseaux sociaux à des fins militantes ou “comment se comporter lors d’une garde-à-vue”,  thématique qui a gagné en popularité depuis La Manif Pour Tous et Jour De Colère. On notera tout particulièrement l’organisation d’une table ronde sur le militantisme « jeune » avec trois jeunes cadres militants de Paris, Marseille et Montpellier issus de mouvements différents. Cet échange aura permis de mettre en avant trois formes très différentes, mais complémentaires du militantisme de terrain… Une diversité d’action qui s’explique, outre l’aspect doctrinal, par le souci partagé par tous de s’adapter au contexte local.
    Cette “Université” aura été marquée par la conférence très attendue de Richard Roudier porte-parole du Réseau-Identités épaulé pour la circonstance par Olivier sur les réponses concrètes et novatrices à la réforme régionale ainsi que par l’intervention magistrale d’une heure et demi d’Erick Cavaglia sur la défense de l’Europe, intervention qui aura permis de montrer que le combat que nous menons aujourd’hui n’est que la continuation du combat pour la civilisation européenne qui dure depuis 2 500 ans, lorsqu’qu’un roi grec et ses trois cents guerriers se sont sacrifiés pour un mode de vie, pour une terre, pour un peuple. Soulignons encore la  prestation brillante et quelque peu iconoclaste de Laurent Ozon sur la remigration, l’intervention de Frédéric Pichon sur la refondation de la droite de conviction autour de l’Identité et de la Souveraineté et enfin une conférence en nocturne de Francis Bergeron qui aura su captiver l’assistance sur le thème des Droites dans la rue étalé sur un siècle et demi.
    Point d’orgue enfin de cette manifestation avant la clôture finale : une causerie quasi-privée du Prince Sixte Henri de Bourbon-Parme sur les effets néfastes de la diplomatie anglaise au 19ème siècle et au début du 20ème qui a conduit au génocide de la guerre 14-18 et aux désastreux traités de Versailles et Saint Germain  qui portaient en germe le conflits postérieur, conférence à l’issu de laquelle organisateurs et participants ont promis qu’ils se retrouveraient l’an prochain à Lignières.
le 03/09/2014
Tagué
%d blogueurs aiment cette page :