Gaza-Plage

La 13e édition de l’évènement estival Parisien débutera samedi pour s’achever le 17 août. Outre le sable, les palmiers, et les transats, cette manifestation est également l’occasion d’assister à des émeutes dignes de l’Intifada.

On notera au passage la déclaration à l’AFP d’une des dirigeantes de NPA, Sandra Demarcq, jugeant l’interdiction de la manifestation pro-palestine « illégitime et scandaleuse » : « On maintient l’appel à cette manifestation, car la solidarité avec les Palestiniens doit pouvoir s’exprimer à Paris ».

On ne doute pas de la sévérité de Valls, Hollande et Taubira qui n’hésiteront pas à dissoudre le NPA après cette manifestation interdite. Nous avons confiance dans la justice de la République !

Vous avez aimé Paris-Plage … vous allez aimé Gaza-Plage. Chaque année à partir de … maintenant.

Gaza-Plage …

Paris sera toujours Paris (tu crois Maurice ?)

Tagué ,
%d blogueurs aiment cette page :