« C’est un automobiliste qui lui a sauvé la vie. Dans la nuit de samedi à dimanche, un peu avant 5 heures du matin, cet homme au volant de sa voiture a aperçu une jeune femme à moitié nue, le corps couvert d’ecchymoses, marchant près du lac de Courcouronnes à Evry. Conduite à l’hôpital, la jeune femme a déclaré aux enquêteurs de la police judiciaire (Essonne) avoir été violé par plusieurs individus.

Deux jours après l’agression, quatre mineurs ont été interpellés lundi selon une information de M6 confirmée par la police. Les quatre suspects, âgés de 11, 13, 15 et 17 ans ont été placés en garde à vue. Ils étaient toujours entendus par les enquêteurs de la police judiciaire ce mardi.

Coups de bâton

Selon le témoignage de la jeune femme âgée de 18 ans, celle-ci s’apprêtait à rentrer chez elle samedi soir quand un groupe d’adolescents l’a abordée devant la gare d’Evry-Courcouronnes. Après s’être emparés de son téléphone portable, les jeunes l’auraient conduite dans le parc des Coquibus à Evry. Là, la jeune fille aurait été frappée à l’aide d’un bâton notamment avant d’être violée à plusieurs reprises. 

Lors de son admission à l’hôpital, dimanche matin, les médecins ont constaté une fracture du nez et de la mâchoire ainsi que de nombreuses contusions sur son corps. »