Succès de la première manifestation patriote et identitaire en Languedoc

Omniprésent sur le Clapas en ce dimanche 6 avril, le soleil semblait inviter les montpelliérains plus à la baignade ou au farniente qu’à la manifestation politique. Pourtant ils se sont retrouvés 250 derrière 6 banderoles et des drapeaux nationaux et régionaux à arpenter les rues de la capitale du Languedoc. Partis de la promenade du Peyrou, ils devaient rejoindre, une heure et demi plus tard, la préfecture après un passage par le brd. du jeu de Paume, la Grand-rue Jean Moulin, la rue de la Loge et la place Jean Jaurès.

Pour chauffer les manifestants, plusieurs orateurs devaient intervenir au pied de la statue de louis XIV; c’est ainsi que l’on put entendre successivement Jordi, délégué pour le Languedoc-Roussillon du Collectif Jour de Colère, organisateur efficace de cette première manifestation patriote, qui replaça cette action dans la continuité du grandiose Jour de colère du 26 janvier à Paris, puis un représentant d’Egalité et Réconciliation qui fustigea le gouvernement pour ses atteintes aux libertés publiques, Jean Claude Martinez président de Force Vie qui, dans son style caustique dénonça le racket fiscal… enfin Olivier Roudier, l’un des porte-parole de la Ligue du Midi (Réseau-Identités) en défenseur “joyeux” de l’identité s’en prit aux mondialistes qui ont transformé notre pays en un “carrefour de nomades”… “D’une patrie belle, fière et enracinée ils ont fait une poubelle planétaire… De cette terre solide et stable que nos ancêtres nous ont confiée pour nos enfants, l’oligarchie a fait un marigot putride gagné par une malaïgue qui asphyxie toutes les forces vives de la nation…”

Tout au long du parcours Olivier et Jordi lançaient de nombreux slogans depuis le camion-sono tels “Valls cass’ toi, ta France on n’en veut pas”, “un père, une mère, c’est identitaire” ou le consensuel “Hollande, démission”…. A noter, qu’à aucun moment y compris au niveau de la place Jean Jaurès, dont les terrasses des cafés étaient bondées, aucun incident ne vint entacher cette manifestation qui constituera une “première” dans l’émergence des forces patriotes et identitaires en Languedoc. On notait également dans la manifestations des militants du collectif Convergence France-Russie, des responsables de la Manif pour Tous, des royalistes, ainsi que des représentants du Parti de la France; certains manifestants avaient fait beaucoup de kilomètres tels ceux venus de Perpignan, de Marseille, de la Drome, du Var ou du Rouergue.

Un dernier discours de Jordi en compagnie de Richard Roudier sur la place du Marché aux fleurs, une Marseillaise enthousiaste, une Coupo Santo inattendue et une invitation impertinente sur l’air des des lampions, intimant au Préfet d’apparaitre au balcon, clôturaient cette journée de camaraderie, encadrée par une équipe de sécurité en chasuble “bleu de France” très concentrée sur sa mission.

Ligue du Midi
BP 1-7114
30912 – Nîmes cedex 2
Tel : 04 34 40 41 29 / 06 83 25 36 10

Tagué
%d blogueurs aiment cette page :