Séisme électoral

Que personne ne s’y trompe, nous assistons à la fin du bipolarisme dans la vie politique française.

Il s’agit d’un véritable séisme électoral, pour des élections supposées à enjeux locaux.

Steeve Briois serait élu dès le premier tour à Hénin-Beaumont, très forte poussée du FN dans de nombreuses villes, notamment Béziers, Avignon, Perpignan, Forbach, Fréjus, Digne-les-Bains, Saint-Gilles …

On peut déjà prédire qu’il n’y aura pas de front républicain : l’UMP ayant aujourd’hui peur de sombrer avec le PS, c’est le sauve-qui-peut. Le PS ânonne ses bonnes vieilles recettes, il n’a encore pas compris que le sol se dérobe sous ses pas.

Les prochaines élections européennes ne feront que renforcer ce séisme électoral où l’on pourra constater un rejet massif des institutions oligarchiques européennes.

Tagué
%d blogueurs aiment cette page :