Le « Va Pensiero » ou le peuple brisant ses chaines

Le « Va Penserio » est un des choeurs les plus connus de l’histoire de l’Opéra.

Issu du 3ème acte de l’opéra Nabucco de Verdi, ce choeur, véritable hymne à la liberté, évoque l’épisode biblique de l’esclavage des juifs à Babylone, épisode auxquels s’identifiait la population milanaise alors sous occupation autrichienne.

Le Nabucco fût joué pour la première fois le 9 mars 1842 à la Scala de Milan.

Le « Va Pensiero » est symbole d’espérance pour les peuples du monde entier, car aucune dictature ne peut indéfiniment peser sur un peuple, aucun service de police politique, de renseignements et d’espionnage ne pourra empêcher indéfiniment un peuple de penser, de parler et de se battre pour sa liberté. Tôt ou tard, les dictatures tombent.

Le Va Pensiero chanté par les Veilleurs à Paris ce 13 décembre 2013.

Extrait du film « Sissi » relatant de manière romancée l’épisode des milanais chantant le « Va Pensiero » façe à l’occupant-dictateur autrichien.

Le Va Pensiero par l’Accademia nazionale di Santa Cecilia à Rome (société musicale créée en 1585 par le pape Sixte V)

 

Tagué , , ,
%d blogueurs aiment cette page :