I forconi (l’équivalent des Bonnets Rouges) marchent sur Rome

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

2014, la convergence des colères en Europe ?

« I forconi » italiens (« ceux qui brandissent des fourches ») rejoignent les bonnets rouges français dans la danse contre l’Oligarchie partout en Europe.

La fourche est un bel outil pour « I forconi ». L’avantage de la fourche, c’est simple, c’est solide, pas besoins de munitions et cela ne s’enraye pas.

Même constat en Italie, en Grèce, en France, en Espagne (extrait article du Point, original ici) :

« Ces corrompus qui gagnent 10 000 euros par mois ont augmenté les retraites de 5 euros, s’indigne Anna, une retraitée romaine de 70 ans qui arbore fièrement le drapeau tricolore transalpin autour du cou. Ils se foutent de nous. Du balai ! » Francesco a fait le voyage depuis les Pouilles : « J’ai une entreprise de construction qui emploie 22 personnes. L’État ne nous paie pas ce qu’il nous doit et nous matraque avec les impôts. Seule la violence forcera la caste politique pourrie à dégager. » Pour Daniele, agent de sécurité dans le métro de Rome, « quand on sera un million, on prendra le Parlement de force. Il faut faire comme pendant la Révolution française : couper des têtes« .

Turin – Manifestation des Forconi, guérilla dans le centre-ville (9 décembre 2013).

Vénétie, les Forconi : « Les politiques sont le mal incarné. Chassons-les ».

En Italie, se prépare-t-il une révolution ? Extrait : une classe politique de parasites, de voleurs, de délinquants …

Tagué , ,
%d blogueurs aiment cette page :