Mandela est mort … et on s’en contrefout

Nos pensées vont aujourd’hui aux populations blanches et chrétiennes d’Afrique du Sud, d’origine Européenne, et en cours de génocide. Il ne fait pas bon être une minorité.

Du 1er Mai 2012 au 30 avril 2013,  265 jours, 304 attaques, 463 victimes, 169 meurtres, 21 viols contre les blancs en Afrique du Sud. 10% des fermiers blancs Sud Africains ont été assassinés à ce jour.

Et non, personne à la Ligue Francilienne ne se joindra aux pâmoisons de l’Oligarchie, cohorte de traîtres à leur civilisation, personne à la Ligue Francilienne ne lèchera le cul de Mandela, surtout pas mort.

En 2011, le réalisateur indépendant Rian van der Walt a brisé le silence de plomb sur une réalité en montrant sur les écrans un documentaire intitulé « The War of the flea » qui documente le massacre des fermiers blancs en Afrique du Sud à partir de la prise du pouvoir par Nelson Mandela. « Le film documentaire dévoile des informations choquantes, très peu connues en Europe, sur le génocide qui a été commis par la mise en place des lois de l’ANC dans cette nouvelle Afrique du Sud à l’encontre de la minorité blanche, les Afrikaners, par le massacre de fermiers ou plaasmoorde», peut-on lire sur le site du film. Des Afrikaners, réfugiés en Europe ou continuant de vivre au pays, remercient le réalisateur pour parler et montrer les faits. « Je viens de voir le film et je vous remercie. Je souhaite que le monde entier puisse voir ce film qui montre notre réalité en tant que « Boer » d’Afrique du sud », témoigne Karen Yssel. « Nous sommes les survivants de 3 attaques contre notre ferme. Nous avons été blessés mais avons survécu. Beaucoup sont morts. Merci d’avoir réalisé ce film. Nous avons finalement quitté l’Afrique du sud en 2008 durant la période de xénophobie quand certains de nos ouvriers agricoles ont été attaqués et tués. Nous avons tout perdu. J’ai eu une fracture du crâne dans les attaques avec des dommages au cerveau. J’ai perdu la mémoire. De nombreux amis, voisins et membres de la famille ont été touchés durant ces années en Afrique du sud et au Zimbabwe », écrit en commentaire du film Jemmas Castle.

Ici vous verrez comment les noirs tuent les blancs, attention vidéo très violente.

Ici et ici deux sites qui recensent les meurtres des blancs en Afrique du Sud.

Tagué , , ,
%d blogueurs aiment cette page :