Nouvelle expression : faux-cul comme un commissaire européen

Lu sur Le Nouvel Observateur (ici) :

« L’Europe a échoué à convaincre l’Ukraine de signer vendredi un accord historique scellant son rapprochement avec l’Ouest, et s’en est pris aux pressions de la Russie dont elle refuse le possible « veto ».

« Nous ne pouvons pas accepter (…) d’avoir une sorte de possible veto d’un troisième pays » dans le cadre d’un accord d’association, a lancé le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso à l’issue du sommet du Partenariat oriental, qui réunissait l’UE et six anciennes républiques soviétiques.

« Le temps de la souveraineté limitée est révolu en Europe », a-t-il ajouté en référence à l’époque de l’URSS. »

Cela tombe bien M. le commissaire européen non-élu par les peuples d’Europe. Je crois que de nombreux peuples européens souhaitent reprendre leur souveraineté, se débarrasser de vous et de tous vos potes, vos institutions et votre monnaie.

Désormais, on pourra dire, faux-cul comme un commissaire européen.

Tagué ,
%d blogueurs aiment cette page :