Apéro-débat de la Ligue francilienne : premières dédicaces réussies pour Richard Roudier Publié le 15 novembre 2013

551373_743992442282124_2054193218_n
Malgré une extinction de voix qu’on espère passagère, Richard Roudier, porte-parole du Réseau-Identités avait tenu à participer à l’apéro-débat de la Ligue Francilienne. Une assistance nombreuse se pressait  ce soir-là dans un café des bords de Seine pour écouter les représentants des organisations patriotes. C’est ainsi que prirent successivement la parole Hugues Bouchu, grand ordonnateur de la soirée, Serge Ayoub, Roland Hélie, Pierre Cassen, Christine Tasin, Alain Wagner et Olivier Roudier qui remplaçait son père au pied levé.
Notre jeunes camarade, très concentré au milieu de cet aréopage politique, développait le thème de l’union des patriotes et précisait les contours d’une plate-forme qui pour sa création devra passer obligatoirement par une “première phase” suffisamment large pour fédérer toutes les tendances de notre camp. Il précisait que la situation du pays était telle, qu’ “Un accord pouvait exister entre des organisations militantes ambitionnant des projets, certes différents mais cependant liés, contre un régime suscitant l’envie de le détruire”.
C’est au terme d’un débat de plus de deux heures à l’issu duquel les questions et interventions furent nombreuses, que Richard Roudier dédicaçait, pour la première fois, son livre “le glaive et la charrue”, aux différents orateurs de la soirée ainsi qu’aux nombreux amis qui se pressaient autour de lui.
Une belle soirée amicale et militante…
Article original ici.
Tagué
%d blogueurs aiment cette page :