Le Bonnet bleu et l’Etat bandit

Cri du coeur d’un bonnet bleu : « J’ai voulu être gendarme pour protéger la population, pas pour la voler. Halte au racket sur la route ».

Le système de radars – qui rend tous les français coupables à priori – sert deux objectifs :

  • Le premier, remplir les caisses de l’oligarchie via des amendes que les français peuvent difficilement contester, l’oligarchie s’appuyant sur le vieux principe de culpabilisation.
  • Le deuxième, beaucoup plus sournois, faire entrer dans l’esprit des français que l’oligarchie peut à tout moment les punir et agir contre eux, démontrant sa toute puissance et ceci afin de les rendre dociles et soumis.

gendarme

Tagué , , ,
%d blogueurs aiment cette page :