Si vous souhaitez savoir comment la dictature de Bruxelles assassine la Grèce et l’Italie …

C’est par ici.

Ne rigolez pas trop. C’est bientôt (déjà) notre tour. Les derniers qui seront payés par le gouvernement et l’oligarchie au pouvoir seront ceux qui vous taperont dans la tronche, c’est à dire la police, la gendarmerie, les CRS et l’armée.

En Grèce (ici), les salaires sont réduits à des salaires du tiers-monde (300 euros pour un plein temps, salaire plébiscité par 11 grandes entreprises multinationales), le pseudo-parlement grec dirigé par la Troïka a adopté un amendement qui ajoute au code pénal grec l’article 458A qui d’après ses dispositions: “Quiconque qui, de manière intentionnelle viole les sanctions ou les mesures restrictives instituées à l’encontre des États ou des entités ou des organismes ou des personnes physiques ou morales, par les décisions du Conseil de sécurité des Nations Unies ou par celles des réglementations de l’UE, ceci est passible d’emprisonnement d’au moins six mois, la peine maximale étant deux ans d’emprisonnement, sauf si, une autre disposition prévoit une peine plus lourde. Les dispositions de l’alinéa précédent s’appliquent de même, que lorsque ces actes ne sont pas répréhensibles en vertu des lois du pays où ces faits sont perpétrés”.

En Italie, Mario Monti confesse à la CNN : nous détruisons la demande interne. Et comment détruit-on la demande interne ? En augmentant les taxes, on réduit le pouvoir d’achat, on diminue donc la demande interne de Madame Michu. La diminution de la demande de Madame Michu entraine une réduction de la masse salariale (précaires et intérimaires congédiés, plans sociaux et fermetures d’entreprises), une augmentation du chômage et …la machine à détruire les nations est enclenchée. Volontairement. Sciemment. C’est exactement ce qu’est en train de faire le gouvernement Hollande en France. Et ensuite, l’UE, le FMI et l’ensemble des chacals de la planète demanderont des réformes struc-tu-rels.

Les Etats-Unis d’Europe, filiale des USA et des grandes multinationales sont en marche. Les négociations entre les Etats-Unis et l’Union européenne sur un traité de libre-échange reprendront le 11 novembre à Bruxelles.

 

 

Tagué , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :