UMP et Sarko Boys Boys Boys …

SarkoCigare

Le boss

BORIS BOILLON

Boris, le pote au boss

Quand on veut de l’UMP, quand on veut du Sarkozy, cela donne cela : l’impayable Boris Boillon, ex-ambassadeur de Tunisie et « produit Sarko » (sa vie, son oeuvre ici) a été interpellé par les douanes le 31 juillet 2013 à Paris en possession de 350 000 euros et 40 000 dollars en liquide. Il s’apprêtait à rejoindre Bruxelles via le Thalys. Probablement une grosse envie de moules-frites.

Comme dit le proverbe, qui se ressemble s’assemble. Qui gaule un stylo alors qu’il est déjà blindé de tunes (Sarko) a de fortes chances d’avoir des potes qui se baladent avec 350 000 euros en cash dans le train (Boillon). Voilà le détail des petits billets de l’ami Boillon dans son petit sac à dos :

  • 3190 billets de 100 euros,
  • 32 billets de 500 euros, 
  • 100 billets de 50 euros,
  • 50 billets de 200 euros

Origine des sommes (ici) :  « ll s’agit de sommes que j’ai touchées cette année dans le cadre de mes activités en Irak qui correspondent aux prestations que j’effectue avec des sociétés irakiennes« .

Boillon déclarait – très sérieux – sur Marianne (ici) en 2011 : « « quand je suis arrivé à Bagdad, j’avais trois axes et ces trois axes je l’ai ai mis en œuvre de manière résolue : renforcer la confiance, car désolé pour la fierté française mais tout le monde n’a pas adoré notre position en 2003. Des dirigeants irakiens me disaient « ce n’est pas grâce aux Français qu’on est là ». Renforcer l’état de droit et la citoyenneté. Et le dernier axe de mon bilan, il est économique. J’ai été réduit à ça, c’est peut-être de ma faute. Je ne suis pas qu’un ambassadeur économique mais en 2010, on a exporté pour 800 millions de dollars, presque trois fois plus qu’en 2008. Et pour moi le mot entreprise n’est pas une insulte».

La France c’est le bordel, tout part en couille, mais c’est po grave, les affaires marchent pour certains. Et en plus, les français, bonnes vaches à lait en reveulent !

Allez, séquence rétro avec Sabrina et son fameux « Boys Boys Boys », spécial dédicace à Boillon et ses abos-tablettes.

Pour le plaisir on revoit la séquence « Sarkozy se barre avec le stylo des roumains car le pauvre il a passé de tunes ».

Les hommes politiques sont-ils de ce niveau ?

Tagué , , ,
%d blogueurs aiment cette page :