Le pape Francesco n’a pas tout compris, est-il notre Dodo à nous ?

papefrancescoCe pape nous plaisait bien de prime abord. Mais le doute s’insinue.

Le fait qu’il est grandi en Amérique du Sud fait qu’il a probablement une compréhension réduite de la religion d’Amour du Moyen-Orient (on ne la citera pas, mais les pensées convergent sur la religion ayant un drapeau noir avec des sabres pour emblème). Il faut dire que les sud-américains n’ont pas eu encore le bonheur de voir les adeptes de la religion d’Amour se déhancher sur les plages de Copacabana ou dans la pampa. Enfin, pas encore.

Lu (ici) : « Le pape François a une nouvelle fois adressé un salut chaleureux aux musulmans dimanche lors de l’Angelus, Place Saint-Pierre, pour la fin du ramadan, en appelant en parallèle les chrétiens à donner la priorité à l’amour.

« Je voudrais adresser un salut aux musulmans du monde entier, nos frères, qui ont il y a peu de temps fêté la conclusion du mois de Ramadan« , a lancé le pape devant plusieurs milliers de personnes. Il a rappelé avoir déjà transmis un message début août à l’attention des communautés musulmanes. « J’ai souhaité que chrétiens et musulmans s’engagent pour promouvoir le respect réciproque, en particulier à travers l’éducation des nouvelles générations », a-t-il dit juste après la prière de l’Angélus.

Le pape Francesco se ramasse la gueule lamentablement avec de pareils propos car la VRAI QUESTION n’est pas : les musulmans sont-ils nos frères (nous vers eux) mais … sommes-nous les frères des musulmans (eux vers nous) ? Et la réponse, nous croyons déjà la connaître.

Un début de réponse ici (Io Amo l’Italia, parti Italien dirigé par Magdi Cristiano Allam, égyptien musulman converti au catholicisme et donc plus au fait des choses que le Pape), par le père Nader Jbeil, article du 25 août : « Les terroristes islamistes ont enlevé 200 femmes chrétiennes : elles seront violés jusqu’à la mort ».

Rappel historique : la disparition du dodo commença lorsque les hollandais ont commencé à s’en servir comme garde-manger. lls les emmenèrent sur leurs bateaux pour leur voyage. Le dernier Dodo mourut sur un navire français entre 1735 et1746.

Post-Scriptum : nous ne prenons pas en dérision le christianisme et les chrétiens pour lesquels nous avons le plus profond respect et la plus grande amitié. Mais nous pensons que l’Eglise en tant qu’institution ne joue plus son rôle dans la défense de notre civilisation, au même titre que l’oligarchie au pouvoir. L’Occident a perdu ses globules blancs.

Tagué ,
%d blogueurs aiment cette page :