Ceci n’est pas un acte de guerre menée contre la France par une 5ème colonne

Lu sur le Parisien (ici), « Un bus de la Ratp a pris feu ce samedi aux alentours de 20h15 boulevard Berthier dans le 17ème arrondissement de Paris. Le bus était un modèle articulé qui circule sur la ligne PC3. D’après des témoins interrogés sur place et de source policière, le sinistre aurait été provoqué par un pétard du 14-Juillet ou un cocktail Molotov projeté contre le bus. »

Vous avez déjà réussi à faire péter un bus avec un pétard vous ? D’ailleurs, lanceriez-vous des pétards sur un bus ? Pétard ou Cocktail Molotov … Hmmm … On se tâte.

Bientôt on lira : « D’après des témoins interrogés sur place et de source policière, le sinistre aurait été provoqué par un pétard du 14-Juillet ou un lance-roquette anti-chars ».

Les politiques et les médias français ont développé un art consommé de la minimisation. Nier pour ne pas décider, pour ne pas prendre ses responsabilités, pour ne pas agir.

Tagué , ,
%d blogueurs aiment cette page :