C’était Jean-Pierre Pernaut (8 avril 1950 – 20 juin 2013)

Dans son édition quotidienne du JT sur TF1, Jean-Pierre Pernaut déclare : « Il ne fait pas bon être hostile au mariage homosexuel » à propos de la condamnation à 2 mois de prison ferme pour le prisonnier politique Nicolas. Puis, après l’annonce de la demande d’expulsion de Frigide Barjot de son logement HLM à Paris, il commente : « tiens donc« .

La meute est lâchée …. Raaaaahhhhh, un journaliste qui ne respecte pas la charte de déontologie du syndicat de la magistrature … euh des journalistes. Attachez-le au poteau ! Feu !!!!

Jean-Pierre Pernaut s’est suicidé en direct sur les écrans. On l’aimait bien, il faisait un peu parti de la famille. Il animait le JT, nous annonçant les misères de la France et du Monde.

Et ce jour là, que lui a-t-il pris ? Eclair de lucidité ? Barbituriques mélangés dans un thé à la menthe ? Dose excessive de café ou céréales OGM au petit déjeuner ? Caillot de sang ayant bloqué une veine irriguant le cerveau ? Le mystère demeure. L’autopsie confirmera l’origine du suicide.

A moins que … ce ne soit le début de la fin pour le régime en place ?

Tagué , ,
%d blogueurs aiment cette page :