Témoignage incroyable d’une manifestante en GAV : le 26 mai, les forces de l’ordre avaient le feu vert pour tirer sur la foule !

Témoignage incroyable sur le site de l’association Levez-vous!

« Je retrouvai mon papa, et après un rappel à l’ordre, un des commissaires nous confia qu’il y était hier soir et que « les gardes à vue ont été faites dans une totale illégalité ». Cela fit beaucoup de bien d’entendre ça et il ajouta « Vous pensiez peut être qu’il ne s’agit pas d’une situation grave mais hier nous avions le feu vert pour tirer sur la foule ».

Sur le site Levez-vous!, article complet ici.

Remarquez, c’est vraisemblable. Le 26 mars 1962, huit jours après la déclaration télévisée du président Charles de Gaulle proclamant le cessez-le feu en Algérie, l’armée française tire à Alger sur une manifestation pacifique de partisans de l’Algérie Française. Le bilan est terrible : une centaine de morts et plus de 200 blessés. Aucune liste définitive des victimes n’a jamais été établie. Toutes les victimes étaient des pieds-noirs. Pendant plus de 40 ans, les médias et l’Etat français n’évoqueront jamais ce massacre de français patriotes.

 

Tagué , , ,
%d blogueurs aiment cette page :