le Grand-Maître José Gulino du GODF : Pourquoi devrait-on dire de quelqu’un qu’il est franc-maçon?

Lu ce jour sur Daily Neuvième (www.dailyneuvieme.com) : « Le Grand Orient dénonce «l’anti-maçonnisme» du Printemps français » (voir l’article ici).

Selon l’article :

« Le Printemps français veut la fin de la République. N’oubliez jamais que la première mesure prise par le régime de Vichy et le Maréchal Pétain a été la dissolution du Grand Orient de France.» C’est par ces mots implacables que le Grand-Maître José Gulino réagit au rassemblement de militants anti-mariage gay vendredi 24 mai devant le Grand Orient de France. «Pour tout mouvement qui met en cause la République, le ministère de l’Intérieur doit prendre ses responsabilités», poursuit le numéro 1 de la plus grande obédience maçonnique de France. »

Il faudra traduire l’injonction de José à Manuel par : « Manuel, frère maçon, tu n’oublieras pas de défoncer ceux qui veulent la SEPARATION LEGITIME entre la République et la Franc-Maçonnerie ». Hé Ho José, mettre en cause la Franc-Maçonnerie, ce n’est pas mettre en cause la République … enfin sauf pour toi qui tends à confondre les deux.

Autre passage de l’article «Compte-tenu du tribut qu’ont payé les francs-maçons – déportés et exterminés pendant la dernière guerre – il y a eu un phénomène de repli sur soi, de protection», témoigne le Grand-Maître José Gulino. La démarche de revendiquer ou non son appartenance à la franc-maçonnerie relève donc d’un choix personnel. «Pourquoi devrait-on dire de quelqu’un qu’il est franc-maçon?, questionne Gérard Contremoulin. C’est comme dire de quelqu’un qu’il est pêcheur de ligne, cela relève de l’intime.»

Bien sûr. La Franc-Maçonnerie est un loisir, style réunion de la Confrérie des Goustiers de l’Andouille de Guémené sur Scorff. José, tu veux nous faire croire que le gouvernement recrute ses ministres sur la base de leurs loisirs ? Hé Ho José, … tu nous prendrais pas un peu pour des cons des fois ? En attendant, On Ne Lâche Rien (ONLR).

Tagué , , ,
%d blogueurs aiment cette page :