Agression à Paris de Wilfred de Bruijn : une affaire qui pue la manipulation politico-médiatique ?

La première question qui vient à l’esprit. On ose. Manipulation politico-médiatique ? Si oui, jusqu’à quel degré ? On se souvient de l’affaire du RER D et ses néo-nazis.

1. Wilfried, militant au centre LGBT de son quartier. Quelqu’un de  très impartial ?

2. L’endroit : le 19ème. Connu pour sa multiculturalité. On sait que certaines religions du moyen-orient sont très très homophobes …

3. Les agresseurs : Wilfried se fait violemment agressé, mais est incapable (ni son ami) de dresser un portrait-robot de ses agresseurs. Ou plutôt si : on dira très probablement comme dans l’affaire Merah, « Un homme de taille moyenne, plutôt trapu, blanc, aux yeux clairs, pas des yeux bleus mais tirant sur le vert. Avec un tatouage nazi sur l’oeil. Et ayant participé à la Manif Pour Tous ».

4. Une affaire immédiatement récupéré par les rigolos au pouvoir qui font des gorges chaudes.

La voiture de Benbassa abimée, c’est la Manif Pour Tous qui attente à sa vie ! Pour Delanoë, 3 affiches collées sur l’espace des Blancs Manteaux deviennent des « dégradations ». Pourquoi pas un attentat M. Delanoë, ou sinon, une explosion atomique de forte puissance au coeur de Paris ? Pour Seybah-Dagoma, carrément, un espace « vandalisé ». Diantre, la dame Seybah n’y va pas avec le dos de la cuillère à soupe ! Et RTL  (ici) d’ajouter en gros en haut de page « Wilfried, victime d’une agression homophobe : « Boutin et Barjot doivent assumer » ». Les mêmes qui nous parlent toujours de la présomption d’innocence pour des violeurs en série et des politiciens corrompus.

Décidément, plus rien ne tourne rond en France.

– Le poulailler s’agite avec Dame Seybah et Manu :

– Fausse aggression du RER D :

Bien entendu et bien évidemment, nous ne cautionnons pas les agressions physiques contre quiconque, quelque soit leur nature, homophobe ou pas et sommes franchement attristés pour M. de Bruijn.

Mais M. de Bruijn devrait se poser 2 questions avant d’accuser la Manif Pour Tous, Brigitte Barjot et Christine Boutin :

  • Celle de la responsabilité de ce gouvernement et du lobby LGBT par leur volonté de violer la conscience de très nombreux français. Une minorité au comportement dictatorial qui met de l’huile sur le feu. L’incendiaire n’est-il pas le responsable du feu dans la forêt ?
  • Celle de la responsabilité de ce gouvernement et des gouvernements des 30 dernières années : celle de la promotion d’une immigration devenue le foyer essentiel d’une homophobie extrêmement virulente.

La gauche schizophrène devra choisir un jour entre le soutien aux minorités sexuelles et le soutien à l’immigration massive et son corollaire, le développement d’une mouvance islamiste sur le sol français extrêmement homophobe. Les deux sont incompatibles.

Tagué

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :