Ecoutez Gandhi, Einstein et Kundera pour comprendre Will

 » Chaque fois que tu t’apprêtes à poser un acte, poses-toi la question de savoir quelles sont les conséquences de cet acte sur le plus faible et le plus petit d’entre nous. Si les conséquences sur cette personne sont négatives, c’est que l’acte que tu t’apprêtes à poser n’est pas légitime. » (Gandhi)

 » Le monde est dangereux à vivre, non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire » (Albert Einstein)

 » On ne pourra jamais déterminer avec certitude dans quelle mesure nos relations avec autrui sont le résultat de nos sentiments, de notre amour ou non-amour, de notre bienveillance ou haine, et dans quelle mesure elles sont d’avance conditionnées par les rapports de force entre individus. La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » (Milan Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être)

Tagué

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :