Les sophismes du journal Le Monde contre La Ligue Francilienne : bravo, un point Godwin !

pointgodwinL’article de Samuel Laurent du journal Le Monde du 15/02 (ici) intitulé « Les anti-mariage et l’Eglise mobilisent pour le Conseil économique » cite la Ligue Francilienne en tant que relais de la pétition contre le Mariage homo. Je cite :

« L’Eglise n’est pas seule. La « Manif pour tous » a également mobilisé des adhérents d’autres religions. On trouve des appels à relayer la pétition sur des forums musulmans, par exemple, mais aussi sur les sites protestants, et, bien entendu, des sites non religieux. Les militants politiques se sont également mobilisés, notamment autour de l’UMP, mais aussi du FN  ou des formations d’extrême droite « identitaires ». »

Nonchalamment et chemin faisant tel le petit chaperon rouge allant voir mère-grand, M. Samuel Laurent, journaliste au Monde pose les bases d’un sophisme assez classique contre la Manif pour Tous, procédé réthorique appelé « Réductio ad Hitlerum » ou également « Déshonneur par association ». On parle également de loi de Godwin : « Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1. »

En l’occurence le sophisme sous-jacent est le suivant :

La Manif pour Tous est soutenu par des identitaires. Les identitaires sont d’extrême-droite. La Manif pour Tous est donc un truc d’extrême-droite.

Rooo. Vite bons bourgeois, fuyez la Manif pour Tous, vous risquez votre réputation, votre emploi, voire vos droits à la retraite ! Il vous sera désormais impossible de sortir votre caniche au petit matin sans vous couvrir de honte !

Et paf, le point Godwin tombe pour Samuel Laurent. Désolé M. Laurent, parceque le point Godwin, c’est du lourd.

Ce qui est un peu dérangeant dans vos écrits M. Laurent, c’est que vous définissiez la Ligue Francilienne comme d’extrême-droite. Comme disait le regretté Coluche, « on s’autorise à penser dans les milieux autorisés » que la Ligue Francilienne est d’extrême-droite. Et c’est qui qui décide de cela ? Et de qui tenez vous l’autorisation de nous mettre sur un échiquier ? Et si nous, à la Ligue Francilienne, on a pas envie d’y être sur votre échiquier. Je vous dirai même M. Laurent, que votre échiquier, on s’en tamponne le coquillard. Voire, on s’en bat l’oeil. En parodiant un peu Jean Yann, « j’aime pas ça, les échiquiers. Je hais les échiquiers. Les échiquiers, rien que de m’en causer, ça me donne envie d’envoyer des mandales dans la tronche à tout ce qui remue. »

En fait, fondamentalement, vos jugements de valeur nous amusent. Cela rappelle certains petits cirques qui tentent de survivre, où le clown faisant ce qu’il peut raconte une nième blague éculée. On rit pour qu’il ne se sente pas gêné. Mais dans le fond, on a un peu pitié pour lui. Chacun doit bien faire bouillir la marmite après tout.

Mon bon Monsieur Samuel Laurent, puisque vous nous lisez et nous relirez probablement : nous sommes fiers d’être identitaires et patriotes. Sachez que nous sommes également anti-capitalistes, anti-communistes et anti-mondialistes. Ainsi que de nombreux autres ismes et istes.  Les suffixes en -ismes et -istes étant liés à des concepts le plus souvent idéologiques finissant généralement très mal, nous n’en sommes pas trop fans.

Tagué , , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :