Le mariage gay, pas si gai

Le Salon Beige a récemment publié un très pertinent billet :

Le projet de loi Taubira est certes un « changement de civilisation », mais il est aussi dans la continuité d’une révolution entamée de longue date. En particulier, il est le prolongement de la révolution sexuelle des années 1960 qui fit exploser le nombre de « familles monoparentales », d’enfants privés de l’un de leurs deux parents, et d’avortements.

Mais sait-on vraiment ce que fut cette révolution sexuelle?

Elle repose largement sur le fameux « rapport Kinsey » qui prétendit démontrer scientifiquement et statistiquement que toutes les dépravations étaient extrêmement répandues. Seul hic, « l’échantillon » statistique était composé très largement de prostituées, d’acteurs de films pornographiques ou de violeurs d’enfants.

Malgré ces tricheries, malgré le fait avéré que Kinsey était lui-même un pervers sexuel, son « rapport » demeure la « bible » de la sexologie contemporaine. Ce qui ne peut qu’entraîner une aggravation rapide du niveau moral de nos sociétés.

Vous voulez résister efficacement au prétendu « mariage pour tous »? Vous voulez résister aux fausses valeurs de mai 68? Alors renseignez-vous vite sur ce funeste personnage et ses méthodes « discutables ». Le docteur Susan Brinkmann a fait ici un minutieux et remarquable travail d’enquête.

A voir ou à revoir, ces mises au point sur le charlatan Kinsey, entomologiste médiocre promulgué sexologue via le fric de la fondation Rockefeller :

(Serge Beketch, Libre Journal du 16 mars 2005)

Tagué , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :